Voix de Japon

Un blog de Japon.

スポンサーサイト

上記の広告は1ヶ月以上更新のないブログに表示されています。
新しい記事を書く事で広告が消せます。
スポンサー広告


La Corée du sud a acheté la résolution de " L’esclavage sexuel"

La Corée du sud a acheté la résolution de " L’esclavage sexuel" 

Dans le congrès de la chambre des représentants, il y avait 3 témoins, mais sans preuves évidentes concrètes à fournir. - Un jugement de sorcière du 21 siècle aux Etats-Unis, le pays de la démocratie ?
----- 

La presse des Etats-Unis à déclare :  "Le congrès de la chambre des représentants a adopté le 30 Juillet 2007 une résolution, pour presser le Japon à présenter ses excuses et à payer une indemnité à toutes les ex-femmes de réconfort qui avaient été forcé à travailler comme esclave sexuel par l’armée japonaise pendant la seconde guerre mondiale "Pourtant cette résolution n’a été adoptée que par 10 représentants du congrès présent, et de vive voix, alors que la chambre comprend à l’origine 435 personnes. C’est une drôle de méthode du congrès américain qui se dit être le pays model de la démocratie. Ignorant l’ambiguïté du processus de propagande, les 3 pays – La Chine, La Corée du nord et surtout La Corée du sud font actuellement l’expansion de rapports qui souligne seulement l’approbation de cette résolution et se consacre à " la victoire "  de ce rapport. 

Pourtant selon le journal Sud Coréen, Choson Ilbo du 18 Septembre, il est décrit que des électeurs américains d’origine coréen avaient acheté certaines approbations de la résolution comme une compensation contre des voix électorales et des faveurs financiers à des groupes représentatifs qui proposaient cette résolution. L’article dit " si les négociations dépendent seulement des efforts diplomatiques du gouvernement Sud Coréen, la Corée ne pourrait pas avoir l’approbation de cette résolution contre les lobbys offensifs japonais " . Ce qui veut dire que ces activités sont une profanation grossière contre la démocratie, qui ne sont pas basées sur des faits historiques prouvés.

Le traité d’annexion de la Corée au Japon s’est conclu en 1910 avec le consentement mutuel des deux pays. Ce n’était pas "une administration colonial ", mais le Japon contribua à la modernisation de la Corée en investissant un énorme budget national. Il en va de soit que " l’esclavage sexuel "n’était pas inclus dans le processus et il n’existe aucune évidence que « l’armée japonaise força des femmes à travailler comme esclave sexuel "
Nous allons maintenant vérifier les détails de la vérité historique.

-----

Note: 

" Quand le temps aura passé et que les passions et préjudices seront apaisés, quand la raison aura enlevé le masque de la mauvaise interprétation, alors, la Justice pourra se faire. Cela demandera beaucoup de censures du passe à changer de forme. "  --- Dr. Radhabinod Pal qui était le seul juge avec les expériences signifiantes dans le domaine des lois internationales dans le Tribunal Militaire International de Tokyo en 1946.

 

スポンサーサイト
未分類

0 TrackBacks
2 Comments
上記広告は1ヶ月以上更新のないブログに表示されています。新しい記事を書くことで広告を消せます。